Archives par étiquette : Maigrir

Bloguer à propos de maigrir

La société dans laquelle nous vivons est, que l’on se l’avoue honnêtement ou que l’on préfère se mettre la tête dans le sable comme une autruche, fortement axée sur le paraître. L’image que nous exposons de nous est très importante; elle nous définit en tant qu’être humain. Quels sont les moyens à la portée de tous pour y parvenir? Il en existe une panoplie allant notamment de la pensée magique, en passant par une des nombreuses diètes strictes sur le marché ou tout simplement via l’alimentation intuitive . L’idée d’écrire sur ce sujet m’est venue en consultant ce billet sur le blogue de Nadeau Nutrition, auquel j’aimerais nuancer certains propos en faisant référence à mon expérience personnelle qui n’a rien de scientifique car je ne suis ni nutritionniste, encore moins diététiste ou quelconque emploi se terminant en iste.

Dans le premier cas, le simple fait de l’évoquer c’est y répondre… Selon la définition de cette expression sur le site Wikipédia, l’évidence est de proscrire cette méthode:

La pensée magique est une expression définissant une forme de pensée qui s’attribue la puissance de provoquer l’accomplissement de désirs, l’empêchement d’événements ou la résolution de problèmes sans intervention matérielle.

D’un autre côté, les régimes strictes sont souvent associés à privation. Est-ce la façon idéale? Regardons quelques synonymes de ce mot provenant d’un dictionnaire en ligne:

Absence, abstention, abstinence, arrêt, confiscation, défaut, dépouillement, disparition, interdiction, jeûne, manque, renoncement, restriction, sacrifice, suppression, vide.

La grande majorité des istes serait d’accord avec moi d’affirmer que cette méthode n’est pas viable à long terme et que tôt ou tard, la personne frappera un mur. Une petite recherche sur le moteur de votre choix à l’aide des mots-clés blogue et perte de poids vous permettra malheureusement de constater la frustration engendrée par ces divers régimes peu recommandés.

Enfin, l’alimentation intuitive, quant à elle, propose de se fier à notre bon jugement et nos signaux de satiété. Facile? Pas vraiment. Le billet de Geneviève Nadeau, auquel je faisais référence en introduction, je l’ai dévoré du début à la fin! J’adhère pratiquement à 100% de ses arguments sauf celui-ci:

Si Judith avait mangé son chocolat en premier, elle n’aurait sûrement pas mangé autant, et aurait tout de suite été satisfaite !

Je comprends son raisonnement mais, pour l’avoir vécu, je crois que c’est carrément se mentir à soi-même et se donner bonne conscience de façon détournée. Personnellement, je crois que la clef de la réussite demeure dans l’éducation alimentaire. Apprendre ce qu’est le métabolisme de base, apprendre à lire les étiquettes, apprendre à cuisiner, apprendre à faire de bons choix d’aliments, etc; bref, à prendre de saines habitudes de vie.

Je termine avec, selon moi, la phrase qui m’a le plus percuté dans son texte:

Avant de penser à perdre du poids, il faut d’abord régler vos conflits intérieurs.

Autruche