Archives de catégorie : Course à pied

Marathon et vol d’identité

Lundi passé avait lieu le Marathon de Boston, une activité sportive très prisée par les coureurs et l’engouement était encore plus présent cette année en raison des tristes événements de l’an dernier, Ce billet paru sur Runner’s World, a attiré mon attention car il démontrait que malgré tout, certaines mesures sont encore déficientes lors de l’organisation de pareils événements.

En effet, grâce au système de prise de photographies et d’association des dossards (probablement via la technologie OCR), une coureuse a pu se rendre compte que quatre (4) personnes avaient utilisé une copie falsifiée de son numéro de dossard! Lorsque cette dernière avait reçu sa trousse de participante, elle avait pris son dossard en photo et l’avait publiée sur le réseau social Instagram, propriété de Facebook.

Certains diront qu’elle a couru après son propre malheur, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots. Par contre, je ne suis pas d’accord avec cette affirmation. Les temps de qualification pour cette course sont tellement difficiles qu’un minimum de vérification devrait être offert par le présentateur de l’événement, non seulement par respect aux participants mais surtout aux victimes de l’attentat terroriste de 2013.

D’un autre côté, je comprends qu’il est difficile de sécuriser un périmètre de 42,195 km et que l’infrastructure bénévole demandée serait difficile à gérer et à réaliser. Nous sommes néanmoins en position de pouvoir se poser la question. Peut-être que, telle que présentée dans l’article, l’idée d’implanter un système de vérification à l’arrivée pourrait éradiquer une bonne partie du problème.

Somme toute, malgré que le web social s’enflamme sur une véritable chasse à l’homme des prétendus fraudeurs, je crois qu’on devrait plutôt soupirer que rien de grave ne soit arrivé et concentrer tous les efforts possibles vers l’avenir afin que cela ne se reproduise plus.

Bonne saison de course à pied à tous!

Course à pied: Comment débuter?

Comme le slogan de mon blogue l’indique, je suis un amateur de course à pied depuis quelques années déjà. Loin de moi l’idée de vous donner des conseils de professionnel, ce que je ne suis pas du tout. Ce billet se veut plutôt un témoignage afin de vous orienter sur la pratique de cette activité sportive en utilisant positivement la pression sociale comme levier de motivation, tel que le suggère Romain Gouloumès dans son billet. Les étapes pour y arriver consistent d’abord à vous fixer un objectif réalisable (but), puis d’associer ce dernier à un événement réel (cible) pour finalement planifier un entraînement adapté en fonction de votre ambition, du délai et évidemment de votre capacité physique actuelle.

Tout d’abord, vous devez vous fixer un objectif. Par exemple, désirer terminer une course de cinq kilomètres (un 5k dPasans le jargon des coureurs) , arriver à courir pendant un temps déterminé comme 30 minutes consécutives ou un mélange des deux. Personnellement, lorsque j’ai commencé, je m’étais fixé comme objectif de franchir la ligne d’arrivée du 5k de la Série du diable en moins de 30 minutes. Mes motivations personnelles à l’époque étaient fondées sur un amalgame de mise en forme, de dépassement de soi ainsi que d’une petite pointe d’orgueil! L’ouvrage Pas, chroniques et récits d’un coureur par Yves Boisvert, chroniqueur à La Presse, est très inspirant pour les coureurs de tous les niveaux!

 

Dans un deuxième temps, il faut vous trouver un événement et le noter sur votre calendrier. Ce sera votre cible à atteindre et il déterminera le temps accordé pour y arriver. Encore une fois, il vous faut être honnête avec vous-mêmes et sélectionner une course qui vous permettra un laps de temps réaliste pour votre entraînement avant le grand jour.

Pour vous aider dans votre recherche, je vous suggère le site Internet de Courir.org. La recherche avancée vous permettra de trouver une course en fonction de différents critères (région, longueur, etc) ainsi qu’une foule de renseignements utiles à propos de la course à pied!

courir_org

Note: Vous pouvez évidemment baliser un trajet dont la longueur aura préalablement été calculée à vélo ou en voiture dans votre quartier, mais il n’existe rien de tel que l’effet d’une foule pour élever la motivation et l’engouement d’un cran!

Troisièmement, il faut préparer votre entraînement en vue du but à atteindre: votre course soigneusement sélectionnée pour réaliser votre défi. Bien que la course à pied soit un sport relativement simple en soi, on ne s’improvise pas coureur du jour au lendemain.

Je vous conseille donc de vous créer un plan d’entraînement. Il existe une multitude de livres, sites InterneCourir au bon rythmet ou applications mobiles pour vous aider à la réalisation de ce dernier. Je connais des coureurs ayant expérimenté l’outil de planification de la compagnie Asics et qui ont bien apprécié l’expérience.

Personnellement, j’ai plutôt opté pour un outil plus rudimentaire, soit le livre Courir au bon rythme par Jean-Yves Cloutier et Michel Gauthier, deux personnages bien connus dans l’univers de la course à pied au Québec. Ils proposent différents types d’exercices préparatoires autant pour les novices que les coureurs de compétition.

 

Somme toute, j’espère avoir piqué votre curiosité sur ce sport merveilleux qu’est la course à pied et de vous avoir donné le goût de vous dépasser et de vous mettre à l’entraînement pour éventuellement participer à une course officielle! Maintenant, à vous de faire le premier pas…